L’Agence nationale d’études et de suivi de la réalisation des investissements ferroviaires (ANESRIF) a fait savoir à travers un communiqué datant d’hier qu’elle a procédé à l’attribution provisoire de marché pour la réalisation et de renouvellement de plusieurs projets de transport ferroviaire.

Le premier projet, lié à l’élaboration de l’étude d’avant projet détaillé (APD) de la nouvelle ligne à double voie électrifiée Annaba-frontière tunisienne, est attribué provisoirement au groupement espagnol «Euros Estudios et Ardanuy» qui a soumissionné pour un montant de 163,4 millions de DA.

Le second projet qui concerne la réalisation de l’APD de la desserte ferroviaire Hassi Mefsoukh-Mostaganem (50 km) est attribué également au groupement espagnol «Euros Estudios et Ardanuy» pour un montant de 92,5 millions de DA. Le troisième projet portant sur le contrôle et surveillance des études d’exécution et des travaux de renouvellement de voies, travaux connexes et modernisation des lignes à travers le réseau ferré national, réparti en plusieurs lots, est attribué provisoirement aux groupements de bureaux d’études.

Selon l’Anesrif, le lot n°2 ayant trait à la modernisation de la ligne Biskra-Touggourt (210 km) et renouvellement de voie et ballast de 77,6 km sur la ligne El Gourzi-Biskra, est attribué provisoirement au groupement «Getinsa» (Espagne)-Sétirail» (Algérie) qui a offert un montant de 545,6 millions de DA dont 2,4 millions d’euros. Le lot n° 3 relatif au renouvellement de voie et ballast de 292 km sur la ligne minière Souk Ahras-Ghardimaou, Souk Ahras-El Kouif, Tébessa-Djebel Onk, Annaba-frontière tunisienne, Oued Kébérit-Ouenza et Chénia-Boukhdra, est attribué provisoirement au groupement constitué de «TPF Planège» (Portugal), «Gétinsa» (Espagne) et «Saeti» (Algérie) qui a proposé un montant de plus 574 millions de DA dont 2,5 millions d’euros. Le lot n°6 concernant le renouvellement de voie et ballast de 145 km sur la ligne Oued Tlélat-Akid Abbas, est attribué au groupement «SMI Inter» (Canada)-STV (Etats Unis) qui a offert un montant de 413,5 millions de DA, dont plus de 2 millions de dollars.

Le lot n°7 portant sur le renouvellement de voie et ballast de 67,23km sur les lignes Mohammadia-Mostaganem et Oued Tinn-Marsat El Hadjaj est attribué provisoirement au bureau d’étude américain Louis Berger SAS pour une offre de 688 millions de DA dont 3,5 millions d’euros. Pour ce qui est du projet relatif à la réalisation d’étude d’embranchement de 13 zones industrielles au réseau ferroviaire, le marché est attribué au groupement constitué de Canarail (Canada)- Sétirail et Sidem (Algérie) qui a proposé 119,6 millions DA.

Mounir A.Y.
Avec Le Financier

Article précédentLe navire tunisien «Khir-eddine A 700» accoste le port d'Alger
Article suivantFrance. La police et les étrangers. On dirait le Sud…