Chakib Khelil

Alger : Le pôle criminel spécialisé dans la lutte contre les délits financiers et économiques du tribunal de Sidi M’hamed a décidé de reporter au 17 janvier le procès de l’ancien ministre de l’Energie Chakib Khelil et de ses partenaires à la Sonatrach.

Selon ce qu’a rapporté l’agence de presse algérienne, aujourd’hui, lundi, le procès de l’ancien PDG de Sonatrach, Mohamed Meziane, et de son adjoint, Abdelhafid Feghouli, a été reporté à la même date.

Pour mémoire, le juge d’instruction de la première chambre du pôle criminel avait auparavant reporté le procès des accusés au 3 janvier, tout en rejetant la demande de mise en liberté provisoire d’AbdelHafid Feghouli.

Feghouli suit, avec le reste des prévenus, des chefs d’accusation liés au « délit de conclusion d’un marché en violation des dispositions législatives et réglementaires en vigueur dans le but d’accorder des privilèges injustifiés à autrui conformément au contenu de la loi no. 06-01 relative à la prévention et au contrôle de la corruption. »

Il est rapporté que Chakib Khalil est poursuivi pour un délit de « dissipation de fonds publics conformément à l’article 29 de la loi n° 06-01 relative à la prévention et au contrôle de la corruption, de l’abus de pouvoir, des conflits d’intérêts et d’autres charges. . « 

Cela s’inscrit dans le cadre de l’enquête sur les deals qui a réuni Sonatrach et Saipem, à travers ses deux succursales en Algérie, en plus de Sanam Projeti.

Article précédentAlgérie foot : Officiellement.. Confirmation du match Ghana-Algérie
Article suivantAffaire des frères Kherbouche / Youcef Yousfi acquitté