«180.000 visas accordés aux Algériens»

Quelque 4400 visas d’études en France ont été accordés en 2008 à des étudiants algériens, soit près de 1000 visas supplémentaires par rapport à 2007, a affirmé hier à Boumerdès l’ambassadeur de France en Algérie.

«Une moyenne de 180.000 visas, dont un tiers (1/3) de visas de circulation, est accordée annuellement aux Algériens au niveau des trois consulats français en Algérie», a souligné Xavier Driencourt. «Le nombre de visas d’études dépasse de 20% celui accordé aux étudiants des autres pays du Maghreb», a-t-il ajouté avant de souligner l’impératif développement de cette relation entre l’Algérie et la France «par une plus grande ouverture dans les divers domaines de coopération bilatérale».

Aussi, a-t-il insisté sur «l’engagement de son pays au relèvement des visas accordés à l’Algérie, notamment aux étudiants et chercheurs».
Les étudiants algériens représentent, a-t-il dit, «la 3e communauté universitaire de France avec 21.000 membres (entre étudiants et chercheurs)».

Pour sa part, la rectrice de l’université de Boumerdès a mis en exergue les «fortes relations de partenariat» liant son institution aux différentes universités et facultés françaises.

Elle a signalé la signature, dans ce sens, de 16 conventions de coopération dans des domaines scientifiques et techniques, en sus d’autres conventions en matière de recherche et de projets de partenariat relatifs aux domaines de la formation et des échanges d’expériences et d’étudiants entre ces universités.

Auparavant, Xavier Drien-court a souligné que les investisseurs français accordent, ces dernières années, «un intérêt grandissant» aux opportunités d’investissement en Algérie.

Cet intérêt fait suite, notamment à la relance économique enregistrée dans les différents secteurs, a ajouté M.Driencourt dans un point de presse animé à l’issue d’une visite effectuée en compagnie de ses conseillers dans cette wilaya.

Cette visite à Boumerdès, a-t-il indiqué, «était justement inscrite dans le prolongement de cet intérêt et se veut une occasion pour constater de visu les opportunités et les ressources que recèle cette wilaya dans le domaine touristique notamment».

L’ambassadeur a fait part également de l’implantation, actuellement, de 330 entreprises françaises en Algérie, activant dans divers secteurs d’activités qui «détiennent une part de 17% du volume des importations de l’Algérie à partir de la France», a-t-il relevé.

l’expressiondz.com
05 Février 2009

Article précédentWahran Street: Li Khaf Slem…Fada Vex Feat ABRASAX 2009
Article suivantL'état civil de l'Algérie française (en partie) sur Internet