Amin Wardak fut lun des commandants de la résistance afghane qui vint à bout de loccupation soviétique il y a 20 ans. Réfugié en France, il publie ses «Mémoires de guerre», où il sen prend au président Karzaï et aux talibans.