Assurance automobile/ Avec AXA, un simple appel téléphonique pour se faire rembourser

0
Advertisement

A partir de 2016, il n’est plus nécessaire de se déplacer à l’agence de votre compagnie d’assurances pour déclarer un sinistre. Il vous suffira d’un appel téléphonique pour ce faire et introduire votre demande de remboursement. 

Ce nouveau service sera opérationnel dés janvier 2016, grâce à une nouvelle plateforme digitale qui sera mise en place par AXA Algérie, nous indique le PDG de cette compagnie, Adelane Mecellem. Selon ce dernier, grâce à ce nouveau dispositif, l’assuré algérien sera remboursé en à peine… quatre jours. Un record jamais encore égalé en Algérie. Pour AXA Algérie, il s’agit avant-tout d’appliquer les normes internationales dans les procédures de déclarations et remboursement des sinistres. La déclaration via une hotline, un service d’assistance téléphonique accessible depuis un numéro spécial, permettra de soulager l’assuré et gagner un temps précieux dans les procédures de remboursement, d’autant plus que le nouveau dispositif d’AXA Algérie permet au client de le contacter par SMS pour le prévenir du lieu et date de rendez-vous pour l’expertise de son véhicule. Par ailleurs, la même hotline demandera les coordonnées bancaires de l’assuré qui recevra le montant de son remboursement via un virement bancaire. Le tout sans se déplacer et sans subir le moindre souci administratif.

Une première expérience pilote de ce nouveau dispositif a été menée dans six différentes agences d’AXA Algérie réparties à travers le pays. Cette expérience a prouvé que 42 % des assurés acceptent le paiement par virement bancaire. En plus, ce même dispositif prévoit de mettre au service des assurés victimes d’un sinistre des garages agréés pour les besoins des réparations que nécessitent leurs véhicules. Renault et Peugeot, les deux constructeurs français ont déjà adhéré à ce dispositif d’AXA Algérie et les véhicules de ces deux marques françaises seront réparés dans les garages officiels de ces deux constructeurs. L’assureur français établi en Algérie depuis 2012, envisage d’étendre ses partenariats avec les constructeurs à d’autres concessionnaires algériens en 2016.

S’agissant enfin de la santé financière d’AXA Algérie, Adelane Mecellem a assuré que « nous ne connaissons aucune crise ». D’après le même manager, AXA Algérie dégagera des résultats bénéficiaires à partir de 2017. « 25 nouvelles agences seront ouvertes à travers l’Algérie en 2016. Nous couvrons d’ores et déjà 35 wilayas. Depuis notre installation en Algérie, deux agences sont ouvertes chaque mois. Nous avons séduit plus de 150 mille clients. Cette belle croissance démontre que les investissements d’AXA, le premier groupe d’assurances dans le monde, en Algérie, portent leurs fruits », conclut notre interlocuteur.

Article précédentConstantine/ Deux comédiennes sauvagement agressées au théâtre régional
Article suivantRetraite/ Le gouvernement veut porter l’âge légal à 65 ans