Le ministère des Transports veut maîtriser le nombre de véhicules en circulation. Il va élaborer un fichier national des cartes grises, a indiqué ce matin à Alger le directeur général de la normalisation, de la documentation et des archives au ministère de l’Intérieur et des collectivités locales, Abderazak Henni, repris par l’APS.

« Nous sommes en train de travailler pour assainir ce dossier pour aller à des statistiques pour savoir le nombre de véhicules anciens, nouveaux et le type de véhicules qui rentent en Algérie », a-t-il précisé selon la même source.

« Nous avons mis le fichier national des cartes grises pour permettre au citoyen qui achète une voiture d’avoir tout de suite sa carte grise quand l’achat se fait dans la même wilaya et quand c’est inter-wilaya », a indiqué le responsable.

« Nous parviendrons ainsi à avoir les normes des véhicules qui pénètrent sur le sol algérien en vue notamment de réduire le nombre d’accidents de la circulation », a-t-il expliqué.

M. Henni a relevé, en outre, que le fichier des cartes grises avait été décentralisé des wilayas vers les daïras depuis plus d’une année permettant ainsi au citoyen qui achète un véhicule d’avoir le jour même sa carte grise.

Le nombre de véhicules en circulation en Algérie avoisine les 5 millions d’unités. Mais beaucoup de cartes grises sont trafiquées.

 

E. Wakli

Article précédentCaarama assurance ambitionne de démocratiser l’assurance des personnes en Algérie
Article suivantAlgérie-Turquie : Visa, business et terrorisme au menu de la visite d’Erdogan à Alger