500 caméras de surveillance vont être installées sur le tronçon centre de l’autoroute Est-ouest.  Ce tronçon autoroutier d’une distance de 420 km sera doté, dans un proche avenir, de plusieurs autres équipements nécessaires pour l’entretien de l’autoroute. 

La réalisation de ce projet est déjà confiée au groupement constitué de l’entreprise publique Cosider Construction, Indra (Espagne) et Ericsson (Suède). Ce projet coûtera la somme de 45,68 Milliards de Dinars, à savoir l’équivalent de 600 millions de Dollars. Cette enveloppe est déjà affectée par l’Etat afin de doter cette autoroute d’un dispositif de sécurité à même de garantir la protection des usagers de cet axe autoroutier très emprunté par les automobilistes

Le coût d’évaluation de ce dispositif sécuritaire a été estimé à 40 milliards de Dinars, soit plus de 500 millions de dollars, par le directeur de l’AGA (Agence Algérienne des autoroutes), Ali Khlifaou. En outre, en plus de l’installation de ces 500 caméras de surveillance, et d’une vingtaine de caméras spéciales pour la détection automatique des accidents, ce même projet prévoit la réalisation de 21 transformateurs, 16 gares d’accès, 6 centre d’exploitation et d’entretien et 446 km de fibre optique. Il est également prévu l’installation de 500 postes d’appel d’urgence, 30 panneaux à messages multiples, 23 stations météos, 800 stations de comptage du trafic routier et 24 aires de détente. Il est à rappeler que ce tronçon de l’autoroute Est-ouest traverse sept wilayas, entre Chlef et Bordj Bou Arrréridj.

Ce projet, s’il vient d’être concrétisé, mettra fin, une bonne fois pour toute, aux calvaires des usagers de cette axe autoroutier qui manque de toutes les commodités sans lesquelles un long trajet devient vraiment une corvée pour les automobilistes.

Arezki Ibersiene

Article précédentLe couchsurfing, cette nouvelle tendance du voyage qui se développe en Algérie
Article suivantKeziah Jones recrute des bassistes et des batteurs algériens pour son concert à Alger