Le calvaire des automobilistes qui empruntent l’autoroute Est – Ouest, du aux travaux de réhabilitations répétitifs, sera terminé au mois d’octobre prochain. C’est du moins ce qu’a affirmé le ministre des Travaux Publics, Abdelkader Ouali, sur les ondes de la Radio nationale.

Le ministre s’est engagé à ce que tous les chantiers entamés soient achevés d’ici octobre prochain. «La priorité pour le secteur est d’en finir une fois pour toute avec l’autoroute Est-Ouest. Nous avons réalisé un tronçon de 1200 kilomètres et on a un problème avec 120 kilomètres, ce point noir nous fait oublier tous les efforts consentis etnous allons le régler au plus tard à la mi-octobre», a-t-il déclaré dans des propos repris par l’APS.

Il faut signaler que les automobilistes sont souvent confrontés à des déviations ou rétrécissements de chaussé au niveau de certains points, comme à Lakhdaria dans la wilaya de Bouira. Ceci sans compter les dommages survenus sur la chaussés et qui provoquent, dans certains cas, des accidents.

Rappelons, dans ce sens, que le même responsable a annoncé la mise en place d’un numéro vert, fonctionnel au niveau de la capitale dès septembre, et qui va permettre aux citoyens de signaler toute dégradation constatée sur le réseau routier.

Par ailleurs, le ministre a annoncé que des «unités de surveillance et d’intervention routières (USIR)» seront installées. «L’entretien du réseau routier national est une priorité pour le secteur, les unités de surveillance et d’intervention routières doivent commencer à  intervenir sur le terrain dès le mois de septembre prochain», a-t-il déclaré.

Les automobilistes algériens seront-ils débarrassés dans un proche avenir des multiples désagréments au niveau du réseau routier, notamment sur la toute nouvelle autoroute Est – Ouest ? L e proche avenir nous le dira.

Elyas Nour

Article précédentAffaires religieuses/ Un mufti pour chaque wilaya dès septembre
Article suivantAzrou Nethor/ Le rocher qui exauce tous les vœux