Le ministère de l’Education nationale n’a pas tenu promesse. Répondant aux pressions des élèves, le département de Nouria Benghebrit a lâché du lest et s’est senti obligé de revoir son calendrier des examens, notamment celui du Bac. Ainsi, le ministère a annoncé que le calendrier «définitif» sera dévoilé ce dimanche.

Dans une déclaration à la presse en marge de la rencontre nationale  des directeurs des centres de distribution du manuel scolaire, Mme Benghebrit a fait savoir que la révision du calendrier des épreuves du Bac intervient conformément à la «volonté des élèves en classes terminales», indiquant que la révision de l’examen se fera «progressivement».

Mais d’ores et déjà, la ministre a révélé le maintien des deux sujets au choix dans chaque matière avec une demi heure pour le choix d’un sujet.

Le changement du calendrier a été confirmé, jeudi dernier, lors d’une rencontre avec des représentants des élèves. Une attitude que nombre d’observateurs, dont des syndicalistes, on perçu comme un recul du ministère.

Essaïd Wakli

Article précédentEducation nationale/ Vers la généralisation des examens de rattrapage
Article suivantWEB TV/ La vérité sur les 900 millions d’euros de dettes effacées par l’Algérie à plusieurs pays en Afrique