Belahmar lance une « clinique » de roqia/ L’âge d’or du charlatanisme en Algérie

0
Advertisement

Le très controversé « cheikh » Belahmar vient d’inaugurer une clinique de roqia à Relizane, en présence de plusieurs artistes et citoyens ayant fait le déplacement des 48 wilayas. La « réussite » de Belahmar met en relief l’attachement de pans entiers de la société à des pratiques d’un autre temps.

« Cheikh » Belahmar est l’un de ces personnages controversés ayant bénéficié de la promotion de certaines télévisions privées pour faire fortune en exploitant le malheur des gens. «Nous ambitionnant de bâtir un complexe avec toutes les commodités dans lequel les familles pourront recevoir nos soins», a-t-il indiqué après avoir expliqué que la «clinique» qu’il vient d’inaugurer est destinée aux gens qui épousent sa pensée et sa vision du monde.

Plusieurs personnalités de la scène artistique ont fait le déplacement à Relizane pour témoigner leur dévotion et féliciter le cheikh pour ses soins qualifiés de prodigieux. Pour eux, «cette clinique est une bénédiction pour tous les Algériens qui voudront se soigner du mauvais œil, de la sorcellerie et des possessions démoniaques».

Ayant bénéficié de l’appui de télévisions privées cultivant l’absurde et l’irrationnel, Belahmar est devenu une référence en la matière attirant personnalités politiques, élus du peuple et artistes. Un constat désolant qui laisse à penser que ce genre d’escrocs ont de beaux jours devant eux.

Massi M.  

Article précédentDécryptage. Algérie -Afrique/ Pourquoi ne pas convertir les dettes en investissements ?
Article suivantIl est originaire de Tiaret/Le violeur de « Facebook » arrêté par les services de sécurité