Benabderrahmane

Le premier ministre Aïmene Benabderrahmanea a répondu de façon directe au président français qui avait tenu des propos jugés inacceptables par Alger. Le chef de l’exécutif a dit que « ces propos sont également valables pour leur auteur (Emmanuel Macron ndlr) ». Le président français avait émis de sévères critiques envers les dirigeants algériens en qualifiant le système algérien de « politico-militaire » et en remettant en cause l’existence de la nation algérienne.   

« L’Algérie est plus grande que ceux qui émettent de telles déclarations et elles sont d’ailleurs valables pour leur auteur », a dit M. Benabderrahmane en marge d’une visite de travail qu’il a mené à Oran ce lundi.

Et d’ajouter que ce type de déclarations est « inacceptable », soulignant que l’existence de l’Algérie est ancrée dans l’histoire. « Interrogez Massinissa et l’Émir Abdelkader sur la profondeur de l’histoire de l’Algérie », a-t-il martelé.