Abdelaziz Bouteflika a annoncé ce samedi que le  « projet de révision constitutionnelle sera bientôt rendu public ». A la veille de la célébration du 1er Novembre, le Chef de l’Etat a promis aux Algériens « une démocratie plus apaisée dans tous les domaines ». 

Dans un message à l’occasion de la commémoration du 61ème anniversaire de la Révolution du 1er novembre 1954, Abdelaziz Bouteflika s’exprime enfin au sujet de la révision constitutionnelle qui déterminera l’avenir de l’Algérie. Selon le locataire du palais d’El-Mouradia, les futurs changements qui seront apportés à la Constitution permettront de « consolider ou parachever, y compris dans les domaines politique et de la gouvernance » les réalisations acquises.   « La révision de la constitution aspire à  « consolider l’unité nationale autour de notre histoire, de note identité et de nos valeurs spirituelles et civilisationnelles » et  « de promouvoir la place et le rôle de la jeunesse face aux défis du millénaire », assure Abdelaziz Bouteflika.

La future Constitution ambitionne également, à travers « les garanties nouvelles » proposées de « conforter le respect des droits et libertés des citoyens ainsi que l’indépendance de la justice« , s’enthousiasme enfin Bouteflika, qui n’a pas expliqué si la future constitution sera soumise à l’épreuve du référendum populaire où si elle sera uniquement validée au niveau des deux chambres du Parlement.