Le président de la République, Abdelaziz Bouteflika, s’est félicité que grâce à ses directives et ses choix prudents, le pays a échappé à la crise mondiale et qu’il arrive à maintenir aujourd’hui sa dynamique de développement. Le chef de l’État a ajouté qu’il s’agit donc de poursuivre et de suivre de près cette même politique de prudence, à travers la rigueur et la lutte contre tout abus dans la dépense publique, et en nous attelant encore davantage à promouvoir une diversification économique et de nouvelles recettes pour le pays. Le président de la République a également précisé que la crise mondiale est venue nous rappeler l’ampleur de la dépendance du pays envers le marché mondial des hydrocarbures et la nécessité d’accélérer les efforts de développement pour inverser cette situation.

«L’Etat s’y attellera encore fortement avec un nouveau programme d’investissement public qui dépassera nettement les montants déjà avancés. Mais nos agents économiques doivent aussi emprunter ce même chemin pour récupérer d’abord le marché local, réduire le coût des importations et partir à la conquête de nouveaux marchés à l’étranger», a poursuivi le président de la République. Dans ce même contexte, le président Abdelaziz Bouteflika a instruit le gouvernement à valoriser et mettre en œuvre l’ensemble des encouragements et incitations déjà arrêtés en faveur de l’investissement local et de poursuivre la remise à niveau de l’outil industriel public encore viable tout en y encourageant des partenariats de qualité. «La réforme des systèmes bancaire et financier doit se poursuivre pour les moderniser et en accroître l’efficacité. L’économie de marché se consolidera également, mais tout cela ne saurait aboutir à un libéralisme incontrôlé mettant en cause les intérêts de la collectivité nationale», a conclu le président de la République.

N.A.
Avec Le Financier

Article précédentLutte contre l’insécurité routière : Plus de fermeté contre l’«incivisme chronique»
Article suivantAlgérie. Fonction publique : 26 statuts particuliers publiés dans le Journal officiel