Transformer les enfants atteints du cancer en super-héros est une idée née d’un partenariat peu conventionnel entre l’agence de communication JWT, la Warner Bross Company et un centre hospitalier de SaoPaulo, Brésil. Le centre hospitalier brésilien a décidé de faire de l’imagination des enfants un outil de plus pour lutter contre leur maladie.

Le centre de cancérologie de l’AC Camargo Cancer Center de Sao Paulo a été entièrement re-décoré. Sur la porte du hall d’entrée la phrase « Bienvenue petit héros ! » accueille les enfants. La salle de jeu est devenue le « Hall of Justice ». Une transformation visible jusque dans le matériel médical ; les poches de traitement par intraveineuses sont habillées de boîtiers plastiques au couleur des blasons des super-héros. Les dessinateurs de « la ligue des justiciers » ont imaginé de nouvelles aventures, une manière ludique pour expliquer la chimiothérapie. Batman, Green Lantern, Wonder Man et Superman doivent faire face à des épreuves difficiles pour lesquels ils reçoivent une « super-serum » par voie intraveineuse. « Je pense que beaucoup d’enfants, à travers cette ‘Super-formule’, vont maintenant mieux comprendre ce traitement » a expliqué une infirmière du centre dans une vidéo sur le projet.

« Bienvenue petit héro » invite les enfants à rentrer dans le centre hospitalier /DR

« Le premier pas pour combattre le cancer est de croire en sa guérison. »

C’est ce qu’a déclaré l’agence JWT sur son site. Chacun sait que le seul fait de garder le moral ne guérit pas du cancer. Toutefois, ce projet offre aux jeunes malades une force mentale supplémentaire pour se battre et accepter le traitement lourd que représente la chimiothérapie. L’initiative menée dans le centre hospitalier de Sao Paulo est un projet de grande ampleur mais n’est pas un cas isolé dans la lutte contre le cancer chez les enfants.

En Algérie, quelques associations animent les couloirs des hôpitaux

Chaque année sur les 40 000 nouveaux cas de cancer en Algérie, un millier concerne les enfants. Si la priorité des services de santé publique reste l’accès au soin, on recense plusieurs cas d’animation pour les enfants hospitalisés mené par des associations. L’Alliance des Ligues francophones africaines et méditerranéennes contre le cancer (Aliam) Algérie dresse une liste non exhaustive des différentes initiatives dans le pays.