Le Women Entrepreneurship Day (WED), la plus grande organisation internationale de soutien à l’entreprenariat féminin à travers le monde a organisé le 19 novembre son premier événement en Algérie, à travers une rencontre qui réunira au Centre International des Conférences (CIC), de nombreuses femmes entrepreneures algériennes activant dans de nombreux secteurs de l’économie algérienne.

Cet événement a été rehaussé par la présence de la réalisatrice franco-algérienne Yasmina Benguigui qui animera des débats aux cotés de Leila Akli, fondatrice de l’agence de Relations Publiques Pi-Relations et désignée en juillet dernier, ambassadrice du WED pour l’Algérie.

 La tenue du WED en Algérie, au même titre que dans 144 pays à travers le monde est un événement de très haute importance pour l’entreprenariat féminin local qui lui permettra d’intégrer un réseau mondial porteur d’innovation, d’expériences entrepreneuriales et de nombreuses opportunités de développement pour les femmes investies dans le monde des affaires.

Les femmes entrepreneures algériennes ont débattu de la formation et de l’accompagnement à l’entrepreneuriat féminin, de la mise en place d’organisations patronales, de clusters et de réseaux d’affaires à même de promouvoir leur développement. Des exemples de réussites seront présentés par des femmes entrepreneures, en clôture de cette première rencontre qui consacrera l’insertion de l’Algérie dans le réseau WED.

Women’s Entrepreneurship Day (La Journée de la Femme Entrepreneure) a été fondée par l’entrepreneure Wendy Diamant en 2014. Le 19 Novembre de chaque année depuis 2014 cette journée est célébrée à travers des événements dans le monde, des événements qui encouragent l’entreprenariat féminin et qui mettent en lumière les compétences, les réussites et les efforts de la femme entrepreneure dans les différents domaines professionnels qui existent dans le monde. Tout au long de l’année, WED rassemble les femmes leaders afin de créer des groupes de réflexion et partager leurs expériences.

Depuis sa création en 2014, le WED est célébré dans 144 pays dans le monde en permettant l’autonomisation de 4 milliards de femmes et en inspirant plus de 250 millions de jeunes filles vivant sous le seuil de la pauvreté.

Article précédentLoi de finances 2017/ Les députés…alourdissent certaines taxes proposées par le gouvernement
Article suivantInnovation/ Un ingénieur algérien primé par la chaîne MBC