Janny Sikazwe

Tunisie Foot: La décision de l’arbitre zambien, Janny Sikazwe, qui a arbitré le match entre la Tunisie et le Mali, a déclenché une campagne de ridicule sur les réseaux sociaux après avoir mis fin au match avant la fin de son heure initiale.

Un grand nombre de pionniers des médias sociaux ont interagi avec la décision de l’arbitre Janny Sikazwe, qui a arrêté le match à deux reprises avant la fin de son temps initial.

les plateformes de médias sociaux se sont transformées en un espace pour ridiculiser l’incident, qui en a surpris beaucoup et est une première du genre dans un événement de cette ampleur.

Amel « Amel Espoir » a commenté l’incident en déclarant: « L’arbitre du match entre la Tunisie et le Mali est à ce moment-là. C’était une maphonsia (avancée), oh Bella (batterie) comme la sienne ».

Quant au journaliste Abderrahmane Belalia, il a écrit : « La règle, ce sont les sermons tunisiens, et ils ne le font pas.

l’un des militants a publié un article dans lequel il a déclaré sarcastiquement: « Laporta soumet une demande à la Fédération espagnole pour confier la tâche d’arbitrer le match d’aujourd’hui entre le Real Madrid et Barcelone à l’arbitre africain, Sikazoe, qui a mis fin au match tunisien 5 minutes avant sa fin.

Elias a commenté dans un post Facebook : « L’arbitre du match entre la Tunisie et le Mali vous l’a dit, et il a été dit (je pense) qu’il les a comptés au moment de l’hymne national. »

L’arbitre zambien, Jani Sikazwe, a décidé la fin de la rencontre qui a réuni les Aigles de Carthage et les Aigles du Mali, 5 minutes avant l’heure initiale.

Puis l’arbitre a changé sa décision, ce qui a surpris le staff technique et les joueurs de l’équipe nationale tunisienne, de décider de reprendre le match.

Après cela, Sikazwe a refusé de compter la moindre minute du temps manqué, pour annoncer soudainement la fin du match une minute avant la fin du temps initial de 89 minutes.