Scène improbable lors de la conférence de presse dédiée à Rafik Halliche dans le cadre de la CAN2015. Les journalistes se prennent le bec pour pouvoir poser leurs questions dans la langue de leur choix. Et c’est parti pour un moment délicieusement stupide comme on les aime.

Le regard dubitatif du défenseur de l’équipe Nationale algérienne, Rafik Halliche en dit long sur la cocacité et la drôlerie de la scène. Véritable cacophonie, où chacun tente de poser ces questions à Halliche, en arabe, en anglais ou en français, jusqu’à ce que les journalistes se prennent à partie les uns les autres, oubliant complétement l’international algérien, pauvre témoin de cette scène ahurissante et typique de l’organisation à l’Africaine ! Un épisode à prendre avec humour et dérision !

Article précédentFutur nouveau gouvernement : Les cinq ministres qui pourraient être sanctionnés
Article suivantEspagne : Une directive policière stigmatise les Arabes et qualifie les Algériens de « conflictuels, plus que les Marocains »