Le groupe agro-alimentaire algérien, Cevital, prend de l’ampleur. Il vient d’acquérir 15% des Nouvelles Conserveries algériennes (NCA) Rouiba, annonce le Président de cette entreprise spécialisée dans la fabrication des nectars et jus de fruits dans le site spécialisé Maghreb Emergent.  En fait, Cevital a racheté en bloc 15% des actions mises sur le marché par le fond d’investissements, basé à Tunis, Maghreb Invest. Ce dernier avait mis sur le marché 36% des actions qu’il possédait dans la société algérienne.

«Cevital croit en notre entreprise. Le mot confiance revient souvent dans nos échanges avec le patron de ce groupe. Et cette prise de participation est donc une marque de soutien de sa part », a déclaré le patron de NCA Rouiba à la radioweb M Radio. Ce dernier s’est par contré désolé de la non réactivité des entreprises publiques et d’autres hommes d’affaires. « Le fait qu’ils n’aient pas participé à l’opération d’entrée en bourse de NCA Rouïba était un signal révélateur que ces institutions  ne fonctionnent que par injonction, ils ont peur de prendre des participations dans le titre Rouïba. Ce n’est pas une décision réfléchie parce qu’à la lumière des chiffres qu’on a, tout est justifié pour une telle participation », explique Slim Othmani.

En même moment, le patron de Cevital, Issad Rebrab, est reçu en grande pompe, à Rome, par le président du Conseil des ministres italien, Matteo Renzi. L’homme d’affaires algérien vient d’acquérir, officiellement, les aciéries de Toscane, en Italie. Le responsable italien a félicité le patron de Cevital pour cette acquisition.

 

Essaïd Wakli

Article précédentRappatriement de migrants subsahariens en Algérie : le premier contingent de Nigériens transféré à In Guezzam
Article suivantAlgérie : cette législation qui gâche des projets de plusieurs millions d’euros