Cheb Mami, le célèbre chanteur de raï, a annoncé la sortie prochaine de son nouvel album. Il s’est exprimé lundi lors d’une conférence de presse à Rabat, quelques heures avant de monter sur la scène Nahda du festival marocain de musiques du monde Mawazine.

La figure internationale de la musique populaire algérienne est l’un des artistes invités du festival Mawazine qui se déroule dans la capitale marocaine du 23 mai au 1er juin 2013. Il se produira sur la «Scène Orientale» de l’espace Nahda ce lundi soir à partir de 21h15.

Avant que ne débute sa prestation, il a tenu une conférence de presse au cours de laquelle il est revenu sur la situation générale du raï. El Watan rapporte ses déclarations. Selon Cheb Mami «le raï n’est pas vraiment mort» mais le chanteur relève néanmoins «un manque de rivalité artistique» et «d’émulation entre les chanteurs pour créer». «Avant, la sortie d’un album ou d’une chanson raï, était un événement», s’est rappelé le prince du raï, avant d’ajouter : «on est tombé dans la facilité à  l’aide de moyens sophistiqués numériques et la boîte à rythme. C’est un peu dommage pour le raï».

Mais que l’on se rassure, pour les vrais fans de Cheb Mami, la sortie d’un de ses albums demeure un heureux événement qui est d’ailleurs très attendu. «J’ai pris un peu de retard. Je sais que suis attendu par le public», a-t-il déclaré. L’artiste a ensuite justifié l’attente que ses fans subissent : «j’ai pris tout mon temps, pour mieux l’amender. Et ce, pour ne pas le décevoir».  En tout cas les expectatives sont hautes depuis «Layali», son album sorti 2006.

Article précédentAlgérie : la secte «Qadianiya» ou «Ahmadiyya» fait paniquer les autorités religieuses
Article suivantAlgérie-Focus Tour : la communauté se mobilise