«Mon objectif est de gagner tous les matchs». C’est la phrase qu’a répété, aujourd’hui, le sélectionneur national, Christian Gourcuff, lors de la conférence de presse qu’il a tenu au stade du 5 juillet, en parlant des deux prochaines rencontres des Verts.

Les Fennecs doivent affronter, à Blida, ce 15 novembre, l’Ethiopie, avant de se déplacer à Bamako pour jouer face au Mali, le 19 du même mois, pour le compte des deux dernières journées des éliminatoires de la CAN 2015. Bien que ces deux rendez-vous ne sont pas à enjeux pour l’équipe nationale, qui est déjà qualifiée pour la CAN 2015, le collectif algérien sera malgré tout déterminé à l’emporter. L’objectif du coach, comme il l’a expliqué ce mardi en conférence de presse, est de « maintenir la dynamique existante » et d' »améliorer la maîtrise du jeu ».

Par conséquent, l’Ethiopie ne sera pas sous-estimée. C’est une équipe, rappelle Gourcuff, qui s’est imposé au Mali (c’est la seule victoire de l’Ethiopie en 4 matchs joués) sur le score de 3 buts à 2. Le dernier match face au Mali sera, par contre, un « test » véritable puisque cet adversaire dispose de grands joueurs aussi.

Concernant le groupe des 23 joueurs convoqués pour les deux prochaines rencontres de l’Algérie, Gourcuff a estimé que ces deux matchs vont lui permettre de voir à l’œuvre les nouveaux, comme Abeid, Bounedjah et Zeffane. Le sélectionneur des Verts a précisé qu’il ne ferme pas la porte aux joueurs algériens qui ne figurent pas sur cette liste, disant que ces derniers ne sont nullement « exclus », mais victimes de la conjoncture qui veut qu’ils ne soient pas utilisés par leurs clubs. Il a cité, à ce propos, Guedioura et Boudebouz. Parfois, a-t-il précisé, certains, même s’ils sont bons, font face à la concurrence dans leur poste en club ou en sélection. Kadir est dans cette situation puisque dans le même compartiment de jeu il est en concurrence avec Feghouli et Brahimi, piliers de la sélection.

Pour rappel, l’Algérie, 1er du groupe B avec 12 pts, est qualifiée pour la CAN 2015. Le second billet se joue entre le Mali, 2e avec 6 pts, le Malawi, 3e, et l’Ethiopie 4e, avec 3 pts.

Elyas Nour

Article précédentUrgent. Alger : Grève des employés de la SNTF, le trafic ferroviaire totalement perturbé
Article suivantFace à la polémique, Gourcuff défend Sagnol