Tourisme, ce mot entre de plus en plus dans le vocabulaire algérien mais pas forcément dans la réalité algérienne. Le ministère du tourisme et de l’artisanat se penchera sur la question en organisant des assises nationales sur le développement du tourisme national.

Le tourisme national en marche pour 2015, c’est l’objectif que s’est donné le ministre du Tourisme et de l’Artisanat, Mohamed Benmeradi, qui a annoncé, la tenue d’assises nationales les 14 et 15 avril prochain lors d’une conférence de presse où il a fait le bilan du tourisme en Algérie de l’année 2012.

A travers ces assises nationales les professionnels du tourisme tenteront d’étudier les moyens de promouvoir le tourisme national. Le ministre veut récupérer les touristes algériens, dont environ un million sur 7 millions au total, privilégient la destination Tunisie, moins chère et plus accessible. Il espère ainsi récupérer au moins 15 à 20% de ce chiffre annuellement.

Horizon 2015 : un tourisme national performant

Ces délais sont-ils réalistes ? Ces assises nationales du tourisme devraient répondre à cette question. Plusieurs secteurs, acteurs, experts et spécialistes de ce domaine seront au cœur de ces rencontres consacrées à l’examen de la possibilité de soutenir l’investissement touristique notamment local et aux moyens d’améliorer la qualité des prestations et le développement du tourisme locale ainsi que la destination Algérie. Il sera également question, selon le ministre, de mettre en évidence l’impératif de développer le niveau de formation en matière de tourisme conformément aux exigences des clients et d’améliorer la qualité de l’artisanat afin d’atteindre l’excellence dans ce domaine.

En effet l’offre pour le tourisme national reste encore bien en retard par rapport aux autres pays maghrébins. Plusieurs projets sont en cours mais prennent du retard. Le ministre du tourisme a reconnu lui-même que le plan du tourisme dans les wilayas, tardait à se concrétiser et a admis qu’«uniquement trois plans des wilayas de Laghouat, Adrar et Bouira sont finalisés».

La rédaction avec APS

Article précédentAbdellatif Benachenhou : « l’Algérie n’est pas un pays émergent »
Article suivantNord Mali : AQMI envisageait de chasser le mouvement Ansar Eddine