diaspora La diaspora algérienne aura son Université d’été. La première se tiendra à partir du 22 juillet, à Alger, selon les déclarations du ministre de la Solidarité nationale, de la Famille et de la Communauté nationale à l’étranger, Djamel Ould Abbès, rapportées par l’APS.

Cette manifestation de quatre jours, regroupera quelque 500 participants représentant la communauté nationale, qui débattront en conférences et ateliers, plusieurs thèmes portant sur différents volets. Des représentants de plusieurs secteurs prendront part à cette université d’été, notamment, le secteur de l’Aménagement du territoire et du Tourisme, de l’Industrie et de l’Investissement, de l’Enseignement supérieur et de l’Education.

Sur un autre registre, Djamel Ould Abbès a annoncé la création prochaine d’un espace de concertation avec la communauté algérienne établie à l’étranger, visant, selon lui, «à établir des passerelles pour renforcer les liens avec la communauté nationale». Les membres de cet espace de concertation auront pour mission de «formuler des propositions et d’émettre des avis sur tous les aspects concernant la prise en compte de la communauté nationale à l’étranger», a-t-il expliqué.

R.N.

Article précédent5 Juillet. Les détenus diplômés graciés
Article suivantPatriotisme économique en Algérie : entre le tout Etat bureaucratique et l’Etat régulateur…