Les clubs algériens participant aux compétitions africaines ont eu des fortunes diverses, hier, à l’occasion des matchs «aller» des huitièmes de final, aussi bien en Ligue des champions qu’en Coupe de la CAF.

En Ligue des champions, les deux représentants algériens, le MO Béjaia et l’ES Sétif, étaient en déplacement. Les Sétifiens, vainqueur de l’avant dernière édition, sont revenu du Soudan, où ils ont croisé le fer avec Al Merikh, avec un précieux nul (2-2). Ils auraient même pu l’emporter puisque ils ont mené au score à deux reprises grâce à deux buts de Dagoulou et Djabou. Ce résultat va leur permettre d’aborder le match «retour», prévu dans 9 jours, dans la sérénité, même si toute surprise n’est pas à écarter.

Ce qui n’est pas le cas des Béjaouis qui se sont inclinés en Egypte, face au Zamalek, sur le score de 2 buts à 0. Là, les joueurs du MOB devraient faire preuve d’une détermination sans faille, le 19 avril, au stade de l’Unité maghrébine de Bejaïa, eux qui sont obligés de l’emporter au «retour» par 3 à 0. Il s’agit d’une mission extrêmement difficile pour les poulains au coach Amrani.

En coupe de la CAF, c’est la même configuration. L’un des deux clubs algériens, le CSC, a pu tirer son épingle du jeu, alors que l’autre, le MCO, s’est compliqué la tâche. Ces deux équipes ont pourtant joués à domicile. Les Constantinois n’ont du leur victoire, face au club égyptien de Misr Masaqa, par la plus petite des marges (1-0), qu’au génie d’un Mourad Meghni, incorporé en seconde période. C’est lui qui a inscrit le seul but du match, à la 88e minute, suite à un somptueux coup franc. Les choses ne sont pas encore gagnées, mais un avantage d’un but est toujours utile en prévision du match «retour».

Les Oranais, qui accueillaient les marocains de Kawkab Marrakech ont fait, par contre, match nul (0-0). Quoi que les derbys maghrébins sont toujours imprévisibles, il n’en demeure pas moins que les joueurs du MCO ont compromis leurs chances. Le MCO pourra compter, néanmoins, au match «retour» sur les services de son goleador attitré Zaabia, meilleur buteur du championnat, qui sera, d’ici là, rétabli de sa blessure.

Elyas Nour

Article précédentAffaire des visas pour les journalistes français/ Les explications de Sellal et la parenthèse de Valls
Article suivantCourse à la direction du RND/ »Nous avons besoin de militants et non pas de fonctionnaires »