Les projets urbains pour faire de Constantine « la capitale 2015 de la culture arabe » seront lancés en septembre prochain, selon la déclaration de Leulmi Bentayeb, directeur du logement et des équipements publics à l’APS ce samedi.

Parmi les 74 programmes retenus, quatre nouvelles infrastructures majeures verront le jour : un musée d’art et d’histoire, un palais de la culture, une bibliothèque urbaine, une salle de spectacle de 3 000 places et un palais des expositions. Ces bâtiments se situeront au niveau de l’avenue Rahmani Achour ainsi que sur le périmètre donnant sur l’aérogare Mohamed Boudiaf. Constantine se dotera également d’un musée d’Arts modernes, devenant ainsi la 3e ville d’Algérie à avoir un pareil édifice, après le MAMA d’Alger et le MAMO d’Oran (en chantier).

Après une première phase de procédures administratives, qui s’est déroulée les 6 premiers mois de l’année, les travaux seront donc lancés en septembre 2013. De lourds chantiers qui devront s’achever en janvier 2015 au plus tard, offrant ainsi à la ville un délais de 3 mois avant son sacre de « capitale de la culture arabe ». Une période nécessaire aux derniers préparatifs de la manifestation. Le lancement des festivités est prévu le 16 avril 2015. Selon une déclaration de la ministre de la Culture, Khalida Toumi, lors de sa visite à Constantine en mai, le programme détaillé de l’événement devrait être annoncé en novembre prochain.

Le directeur du logement et des équipements publics n’a pas donné de précision sur les entreprises choisies pour mener ces projets de construction. Il a simplement indiqué que des partenaires locaux et étrangers « ont déjà été retenus. »

Constantine a été officiellement désignée « capitale 2015 de la culture arabe » par l’Organisation arabe pour l’éducation, la science et la culture (ALESCO) en décembre 2012. Parmi les villes algériennes choisies pour représenter la culture arabe, Constantine succède à Alger, capitale 2007.

Article précédentComment se passe le Ramadhan pour les 20 millions de Chinois musulmans ?
Article suivant« Ramadanyate », l’application du Ramadhan créée par Nedjma