Plusieurs médias étrangers se sont fait l’écho de l’histoire de quatre employés de Radio Constantine « Cirta », parmi lesquels le directeur. Les quatre fonctionaires qui auraient été sanctionnés pour avoir diffusé une chanson de l’artiste Libanaise Fairuz, considérée par la direction de la radio algérienne comme « glorifiant la religion chrétienne ».

Le directeur général de la radio nationale, Mohamed Baghali, est allé jusqu’à limoger le directeur de Radio Cirta Mourad Boukerzaza, et de l’animateur de l’émission musicale ayant diffusé le morceau. Le réalisateur et un technicien ont, quant à eux, été renvoyés devant le Conseil de discipline, a rapporté Ennahar Online

Et de préciser que « l’enquête est toujours en cours pour déterminer les objectifs de cet acte ».