De lourdes peines de prison ont été prononcées par le tribunal de Constantine contre des personnes qui se sont rendues coupables de spéculation en stockant illégalement d’importantes quantités d’huile de table.  

L’une des personnes poursuivies a écopé d’une peine de sept ans de prison ferme, assortie d’une amende de 600 000 DA, alors que son père, impliqué dans la même affaire, a écopé d’une peine de trois ans de prison ferme, assortie d’une amende de 500 000 DA.

Les deux accusés avaient été arrêtés le 7 juin dernier, lors d’une perquisition opérée par la police judiciaire dans un garage où ont été trouvés 952 bidons de cinq litres d’huile et 3 169 bouteilles de deux litres