Suite à la découverte d’une substance cancérogène, l’Algérie a décidé de suspendre l’importation de matelas en mousse, fabriqués notamment par des usines françaises. 
Le Premier ministre, Ahmed Ouyahia, a émis une instruction affirmant avoir été informé par le géant allemand de la chimie BASF qu’il a averti ses clients, à savoir les usines de matelas et sofas, de la présence de teneurs anormalement élevées de dichlorobenzène dans la mousse utilisée pour fabriquer leurs produits, rapporte ALG24.
Ces teneurs anormalement élevées de dichlorobenzène ont été observées du 25 août au 29 septembre derniers. De ce fait, M. Ouyahia a décidé de surseoir, jusqu’à nouvel ordre, à l’importation de matelas en mousse des marques Dunlopilo, Simmons, Treca,Bultex et Eped, entre autres.

Le Premier ministre a demandé à son exécutif d’entreprendre une opération de sensibilisation en direction des services des douanes sur cette question et de procéder à l’analyse les quantités de diisocyanate de toluène (TDI) sur les produits importés en 2017.

L.R.