médecin

Algérie : Une fois de plus, l’armée blanche n’a pas été épargnée par le virus Corona, qui a tué nombre de ses membres qui étaient aux premiers rangs pour l’affronter.

La nouvelle du décès de deux femmes médecins à Béjaïa en un jour après avoir contracté l’épidémie s’est propagée, et il s’agit du médecin généraliste de l’hôpital de Kharata, Sabrina Kakoush, décédée hier soir à l’âge de 37 ans, après des jours passés au service de réanimation. .

Avant cela, un médecin spécialisé en neurochirurgie de l’hôpital Khalil Omran est décédé à l’âge de 33 ans.

Le chef du Syndicat national des praticiens de la santé publique, Elias Merabet, a révélé en novembre dernier que le nombre d’infections au virus Corona parmi les praticiens de santé, en particulier les médecins, pourrait atteindre 10 000, affirmant qu’ils sont des victimes indirectes de la situation actuelle.

le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, a annoncé en octobre dernier que 103 décès avaient été enregistrés parmi les usagers de la santé dus au virus Corona, et 700 infections avaient été enregistrées.

Il est rapporté que les hôpitaux d’Algérie avaient tiré la sonnette d’alarme, au cours du mois de juillet, après avoir été saturés de patients après avoir été infectés par le virus Corona.

Les médecins avaient appelé les citoyens à adhérer aux mesures préventives, pour relâcher la pression sur eux.