La jeune femme qui avait filmé l’agression sexuelle commise à l’encontre de Sarah, âgée de 26 ans, originaire de Frenda, dans la wilaya de Tiaret, recherchée depuis le déclenchement de l’enquête, s’est livrée à la police avant-hier.

La vidéo en question a été mise en ligne à la mi-décembre par un DJ algérien vivant en France. Les images montrant un homme forçant une jeune fille à se dévêtir et tentant de l’agresser sexuellement, ont choqué les Algériens. Le téléphone avec lequel la scène a été filmée était tenu par une autre jeune fille qui encourageait le violeur à commettre son abominable acte.

Les services de sécurité ont immédiatement déclenché des investigations. L’auteur de l’agression a été arrêté deux jours plus tard. Deux complices ont subi le même sort. Ils étaient présents sur les lieux sans apparaître dans la vidéo. La fille a par contre tenté de fuir. Les policiers chargés de l’enquête ont maintenus la pression. Sentant surement l’étau se resserrer autour d’elle, celle-ci n’a eu d’autres choix que de se livrer à la police.

Si les membres de la famille de la fille agressée n’ont pas apprécié le fait que la vidéo soit diffusée sur les réseaux sociaux, d’autant plus que son visage était clairement visible, celui qui l’a mise en ligne, le DJ Rafik, a estimé que par son acte, les services de sécurité ont réagi et l’auteur de l’agression a été arrêté.

Elyas Nour