« Algérie Poste » a recensé quelque 200.000 comptes courants (CCP) inactifs depuis plus de dix ans, un nombre excessivement élevé quand on connaît la forte pression en demande que subit la Poste algérienne.

La poste détient 200 000 comptes inactifs / ©DR

Des sources crédibles avancent que les responsables d’Algérie Poste ont avisé, en vain, les détenteurs de ces comptes à plusieurs reprises leur intimant de réactiver l’utilisation de leurs comptes ou, du moins, de clarifier leur situation et que désormais la Poste compte agir et appliquer la loi dans toute sa rigueur.

Selon ces mêmes sources, parmi les 200.000 comptes postaux inactifs figurent des centaines de comptes CCP appartenant à des hauts cadres de l’Etat, à des ministres, anciens et actuels, et à des élus.

D’importantes sommes d’argent en compte

 Ces comptes contiennent des sommes d’argents atteignant dans certains cas les 100 millions de centimes et qui n’ont pas enregistré de mouvement depuis plus de dix ans, ce qui laisse poser des questions sur l’intérêt de les garder ouvert avec autant de sommes en banque.

 « Algérie Poste » compte bien agir en envisageant une vaste opération d’assainissement des comptes inutilisés par leurs propriétaires.

 Les sommes d’argent y afférant devront être récupérées par la Poste. Pas simple à faire quand on connaît les propriétaires.

Hicham A.