Des enseignants insultés, matraqués et embarqués/Un enseignant hospitalisé dans un état critique

0
Advertisement

La Ligue Algérienne pour la Défense des Droits de l’Homme (LADDH) dénonce les violences policières exercées à l’encontre des enseignants contractuels à Boudouaou dans la wilaya de Boumerdes. « Ces enseignants, en mouvement pacifique dans le respect de l’ordre public ont été intimidés, insultés, matraqués et embarqués de force dans des bus vers des destinations diverses. Plusieurs blessés, dont l’un se trouve à l’hôpital dans un état critique, après avoir sauté d’un bus », dénonce à ce sujet la LADDH. 

Il est à préciser qu’une descente policière a été effectuée à 3 H du matin pour chasser les enseignants contractuels et vacataires de leur lieu de campement à Boudouaou. Cette intervention a donné lieu à « des brutalités policières, indignes d’un Etat de droit », déplore encore la LADDH dans un communiqué parvenu à notre Rédaction. La même instance considère enfin « que l’intervention de la police en-dehors de l’heure réglementaire prévue par la loi constitue un acte immoral qui rappelle les heures les plus sombres du passé récent de notre Pays ».

Article précédentMonsieur Ghoul, êtes-vous un vrai ministre ? Par Abdou Semmar
Article suivantEvocation/ Une « fleur allemande » au cœur des Aurès