militaire algérie tunisie

L’armée tunisienne a arrêté dimanche 5 présumés terroristes, dont deux Algériens.

L’information est révélée ce lundi par le site tunisien Kapitalis. Cinq terroristes ont été arrêtés dans le centre de la Tunisie, dans la zone montagneuse de Mghila, près de Sbeitla, entre Kasserine et Sidi Bouzid.

Les cinq individus, deux Algériens et trois Libyens, ont arrêtés dans une zone presque déserte à une heure tardive de la nuit, précisent les sources sécuritaires tunisiennes.

Dans le même temps, le quotidien algérien Al Fajr rapporte que plus de 3000 soldats ont été déployés sur la frontière entre l’Algérie et la Tunisie au vu d’assurer la sécurité de la région. Des zones militaires « tampon » devraient aussi être instituées.

Depuis la multiplication des bombardements effectués par l’armée nationales sur les caches des terroristes dans la montagne de Chaambi (centre-ouest), beaucoup d’éléments terroristes essaient de quitter la zone pour se réfugier dans d’autres régions. C’est ainsi qu’ils sont cueillis par des unités de l’armée et de la garde nationale.

Article précédentBachar Al-Assad avertit : « Attendez-vous à tout »
Article suivantRevue de Presse. Algérie : l’absence et le silence de Bouteflika bloquent tout