Monsieur le directeur de la publication

L’article de monsieur Rachid IKHEN intitulé «  Justice/ Khaled NEZZAR et six membre de sa famille devant le juge cette après-midi », mise en ligne le 25-07-2017 sur votre site dans la rubrique « Actualité » et accessible via le lien  http://www.algerie-focus.com/2017/07/justice-khaled-nezzar-six-membres-de-famille-devant-juge-cette-apres-midi/, comporte des informations erronées qui me mettent en cause en tant que chef de famille et actionnaire dans la société SMART LINK COMMUNICATION.

Le contenu de cet article appelle, de ma part, le démenti formel suivant :

  • Ni moi, ni ma famille n’avons reçu de convocation émanent du tribunal de BIR MOURAD RAIS ou d’une quelconque institution pour comparaitre à la date du 25 juillet 2017.
  • Les vérifications effectuées auprès de cette juridiction, à la suite de votre article, démentent cette information.
  • Toute personne qui se prétend lésée, peut se constituer partie civile devant le juge d’instruction territorialement compétent et faire citer à comparaitre la personne de son choix.

En ce sens, l’information reprise  et amplifiée, dans votre article, est un non-évènement tant que cette procédure n’ait abouti à une mise en accusation.

Votre journal aurait pu confirmer cette information avant de la diffuser.

Telles sont les rectifications qui m’apparaissent devoir être portées à l’attention de vos lecteurs, dans le cadre de ce droit de réponse.

Dans l’attente de son insertion, je vous prie de croire, monsieur, en l’assurance de ma considération  

Article précédentTransport ferroviaire/ Le rêve d’un train transmaghrébin refait surface 
Article suivantComplexe sidérurgique de Bellara/ Prochaine entrée en production