Pour recruter un employé, il ne suffit pas qu’il soit bardé de diplômes. D’autres critères, bien plus importants aux yeux des recruteurs algériens, sont mis en avant. Pour de nombreux « chasseurs de têtes », il faudrait être à la fois dynamique, motivé, doté d’une forte personnalité et ouvert à l’évolution.

 Des licenciés en sciences commerciales et finances, en langues, en communication, en psychologie, en sciences politiques ou des ingénieurs d’Etat étaient nombreux à se rendre à la 9ème édition du Salon National du recrutement «Carrefour de l’Emploi –2015» qui s’est déroulée, les 12 et 13 mai en cours à Riad El Feth, à Alger. Pour ces jeunes, la priorité est de trouver un emploi alléchant ou une formation qui puisse leur permettre de parachever leur parcours. Cependant, pour les recruteurs, trouver la perle rare nécessite un véritable travail de sélection.

 Dans des témoignages diffusés dans un reportage réalisé par la radio Chaîne III, des recruteurs mettent en lumière les critères de sélection qui poussent les recruteurs à choisir tel ou tel profil. A ce propos, Douaa Boukarzaza, chargée de l’emploi et des ressources humaines chez Henkel, a affirmé que l’entreprise dispose actuellement d’une dizaine de postes vacants. «Pour recruter, nous collectons le maximum de CV pour pouvoir ensuite choisir les meilleurs. Nous pouvons même recruter de nouveaux diplômés, mais à condition qu’ils aient du potentiel, qu’ils prennent l’initiative, qu’ils s’engagent au niveau de l’entreprise, qu’ils soient créatifs et dotés de l’esprit de l’innovation », précise-t-elle.

 De son côté, Jean-Marc Jahn, directeur Général de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger, SEAAL, affirme que les critères les plus importants dans le choix des recrues de cette entreprise sont le dynamisme, la personnalité et le potentiel d’évolution. Affirmant que l’entreprise s’engage à prendre en charge les jeunes recrues dotées des qualités requises, le DG de la SEAAL souligne que la formation et la responsabilisation des jeunes recrues sont parmi les objectifs de l’entreprise. Il est à rappeler que la 9e édition du Salon du recrutement a été une aubaine pour les chômeurs qui ont eu la possibilité de décrocher le poste de leurs rêves.

 Nourhane S.