L’ancien ministre de l’économie (1989-1991), Ghazi Hidouci, vit un cauchemar: voir l’Algérie sombrer dans un drame à la Libyenne. Il est convaincu que le pays est dans les petits papiers de l’Otan and co, qui ont décidé d’agresser le monde arabe. Pour Hidouci, l’Algérie n’a plus d’Etat, ce qui aggrave encore sa situation de pays cible. Invité à la deuxième Assemblée des Citoyennes et Citoyens de la Méditerranée, qui s’est tenue du 1 au 4 décembre à Tunis, et où nous étions présents, il a accepté d’analyser pour Algérie-Focus.Com la situation de l’Algérie et du monde arabe à l’aune des récents bouleversements dans la région.

Entretien :