Le ministre des Ressources en eau et de l’Environnement, Abdelkader Ouali a indiqué, hier mardi, lors d’une visite de travail à  Tipaza, que le groupe Tonic Emballage avait jusqu’au mois de mars prochain pour régler le problème de pollution du littoral de Bousmaïl. A défaut, l’usine sera définitivement fermée.

Le ministre a expliqué aux responsables du groupe Tonic Emballage que des mesures ont été prises pour contrôler chaque mois le taux de pollution et effectuer des analyses. Il a mis l’accent sur la nécessité de contacter l’importateur chargé d’approvisionner l’unité en équipements pour la station de traitement des eaux industrielles.

M. Ouali  a, en outre, effectué une visite d’inspection à la station de traitement des eaux usées de Bousmaïl où il a insisté sur nécessité de respecter les délais fixés au mois de mars prochain pour permettre aux autorités de mettre un terme au problème.

Qualifiant la situation de catastrophique, le ministre a fait savoir que l’usine sera définitivement fermée si les délais ne sont pas respectés.

Massi M.

 

Article précédentNissan et Suzuki attendent le feu vert des autorités/ Toyota veut réaliser une usine de montage en Algérie
Article suivantWEB TV/ Au coeur du plus important événement sur le web et les nouvelles technologies en Algérie