Accueil Sports Football Équipe de France : Nasri, c’est fini

Équipe de France : Nasri, c’est fini

0

Samir Nasri ne jouera plus en équipe de France. Le Franco-Algérien de 27 ans a décidé de mettre fin à sa carrière internationale et de se consacrer à son club de Manchester City.

Samir Nasri a fait part de sa décision ce dimanche dans les colonnes du quotidien britannique The Guardian. « J’y pensais déjà en 2012 et ce n’est que la confirmation de ce que je pensais. Je viens d’avoir 27 ans mais soyons honnêtes, tant qu’il [Didier Deschamps] sera sélectionneur, je n’aurai pas ma chance. Surtout après tout ce qu’il s’est passé. Je n’aurai que 29 ans en 2016 et j’aurai la possibilité de disputer l’Euro mais l’équipe de France ne me rend pas heureux. A chaque fois que je suis convoqué, il y a des problèmes. Je dois faire face à des accusations et ma famille en souffre. Je ne veux pas les faire souffrir. C’est pourquoi il vaut mieux que j’arrête pour me concentrer sur ma carrière en club », a-t-il déclaré au Guardian.

L’annonce de la retraite internationale du milieu de terrain n’est pas une surprise. Critiqué à de nombreuses reprises pour son comportement sur et hors du terrain, Nasri n’avait pas été retenu pour la Coupe du Monde 2014. Malgré cela, l’ex-Bleu assure qu’il a suivi le tournoi avec passion. « C’est la vie. Je n’ai pas été assez bon pour le sélectionneur. Il a dit que je n’étais pas content d’être sur le banc mais je ne connais aucun joueur content d’être remplaçant. Surtout quand on ne comprend pas les raisons. Je ne suis pas amer. J’ai regardé tous les matches des Bleus au Mondial car j’aime le foot », a-t-il expliqué.

Nasri quitte donc l’équipe de France sans entretenir de rancœur envers Didier Deschamps. « Il a fait ce qu’il pensait être le mieux pour l’équipe. Je comprends son choix, je n’ai aucun problème avec lui », a-t-il ainsi confié au Guardian. Il a par contre profité de l’interview pour décocher quelques flèches à ses anciens coéquipiers et à la presse. « Ce n’est pas lui [Didier Deschamps] qui parle dans la presse, c’est la presse et certains joueurs qui disent des choses à propos de moi. Avant la Coupe du monde, il se disait que certains joueurs se plaignaient de moi. Pourquoi voulez-vous que j’aille dans un groupe avec des joueurs qui ne peuvent pas me dire en face qu’ils ont un problème ? ».

Nasri s’arrête donc à 41 sélections en bleu, pour un total de 5 buts inscrits.

Quitter la version mobile