La fédération algérienne de football (FAF) n’est pas parvenue à trouver un accord avec le milieu de terrain franco-algérien du FC Grenade (Liga espagnole), Yacine Brahimi afin de rejoindre l’équipe nationale en vue de la Coupe d’Afrique des nations CAN 2013, rapporte vendredi, le site spécialisé espagnol Ideal-es.

Les contacts entre la FAF et le père du joueur n’ont pas abouti, alors que le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, continue d’insister sur la venue de Brahimi chez les verts. Selon la même source.

Le brillant et jeune milieu de 22 ans, a été convoqué en équipe de France espoirs pour le match barrage comptant pour les éliminatoires du championnat d’Europe face à la Norvège (5-3), disputé le 16 octobre dernier, sans toutefois y prendre part.

Le joueurs évoluait la saison dernière au Stade de Rennes (Ligue 1, France), a été transféré à Grenade, quelques jours seulement avant la clôture de la période des transferts d’été. Le jeune joueurs algérien n’a pas tardé à s’imposer dans sa nouvelle équipe, où évolue son compatriote et pensionnaire des verts, Hassan Yebda, indisponible depuis février  dernier à cause d’une grave blessure contractée au genou.

Le selectionneur des verts, Coach Vahid Halilhodzic, n’a pas caché son intérêt pour Yacine Brahimi. Il l’a même exhorté dernièrement à gagner sa place au sein de son équipe pour qu’il soit retenu en sélection.

Le joueur de son coté continue de snober l’Algérie, il a certainement mis des contraintes à sa sélection, comme sa titularisation à l’avance mais le coach national n’est pas du genre à céder facilement. D’un autre coté, la récente convocation de Brahimi en Bleus espoirs lui permet toujours d’espérer une convocation en équipe de France A. Affaire à suivre.

A.C.

Article précédentMontebourg le 4 novembre à Alger
Article suivantImportation des médicaments: la tendance haussière confirmée