Le journal américain, le LA Times publie une étude dans laquelle elle démontre que les internautes sont devenus tellement accrocs aux réseaux sociaux, qu’ils préfèrent twitter, mettre des like et partager que faire l’amour.

Résister aux réseaux sociaux est l’une des choses les plus difficiles pour les internautes / DR

Selon plusieurs chercheurs de l’ Université de Chicago, l’envie de se connecter à Facebook, Twitter et autres médias sociaux est l’un des désirs les plus forts auquel nous devons faire face au quotidien. Si fort, qu’il rivalise avec l’envie de fumer, et même avec des envies naturelles comme le sommeil ou le sexe. 

Les personnes qui ont répondu à cette étude étaient âgées de 18 à 35 ans. Dans le cadre de ce test, les chercheurs leur ont fourni des smartphone et ont été informés toutes les 30 minutes à quel type de désir les participants étaient confrontés avec cet appareil. Il est apparu que le fait d’être connecté aux réseaux sociaux était le plus stimulant pour eux, et s’en priver restait encore la chose la plus difficile pour eux.

«Il est difficile de résister au désir pour les médias à cause de leur grande disponibilité et aussi parce qu’il donne l’impression que ça ne coûte pas grand-chose de se livrer à ces activités, même si l’on veut résister», explique Wilhem Hofmann, l’auteur principal de l’étude.

Avec un milliard d’utilisateurs de facebook, et 100 millions d’utilisateurs actifs sur twitter, l’addiction risque d’être toujours plus forte.