Le groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya de Djelfa a mis fin récemment aux activités d’un réseau spécialisé dans la falsification de la monnaie nationale, dont le champ d’action s’étendait d’Ain Ouessara (au  nord de Djelfa) à la ville de Mahdia dans la wilaya de Tiaret, a-t-on appris ce mercredi du commandant du Groupement de wilaya de ce corps constitué.  

/ DR

      

« Des investigations approfondies ont permis l’arrestation de 3 membres de cette bande, avant leur mise sous mandat de dépôt », a ajouté, à ce propos, le lieutenant colonel Hamdouche Ali, qui animait un point de presse consacré au bilan des activités du Groupement de la Gendarmerie nationale durant les  neuf derniers mois.        

Outre la saisie de 246 faux billets de 1000 dinars et 96 autres de 2000  dinars, l’arrestation de ces individus a également permis de mettre la main sur un faux chèque postal, neuf ordinateurs, un Ipad et deux scanners qui étaient utilisés par ces faux monnayeurs dans leur activité illégale.        

Un total de 39 CD renfermant des modèles scannés de billets algériens  de 1000 et de 2000 dinars ont été aussi saisis par la même occasion.         

Par ailleurs, le lieutenant colonel Hamdouche a fait part du traitement,  durant la première décade de ce mois d’octobre, de 14 affaires, dont sept d’atteinte aux personnes, cinq d’atteinte aux biens, et une affaire portant sur le faux et usage de faux.         

Le traitement de ces affaires a abouti à l’arrestation de 14 personnes,  dont sept ont été incarcérées, a-t-on ajouté.

R. N.

Article précédentPénurie des médicaments : l’UGTA accuse les laboratoires étrangers de comploter contre l’Algérie
Article suivantUn documentaire rend hommage aux travailleurs algériens immigrés en France