ORAN- Le 3e Festival international du film arabe a été clôturé, jeudi soir à Oran, par une cérémonie de remise des Ahaggar d’or aux lauréats des films en compétition qui a vu la participation de 11 longs métrages et 15 courts métrages. Le Ahaggar d’or du meilleur long métrage a été remporté par « Khaltat Fawzia » de Magdi Ahmed Ali (Egypte) tandis que le Ahaggar d’or du meilleur rôle masculin est revenu à Hassane Kechache dans  » Ben Boulaïd  » (Algérie).

Les longs métrages ont été évalués par un jury, composé d’éminents noms du 7e art arabe et de critiques, dont la star du cinéma égyptien Nabila Abid et le romancier Wassini Laâradj, et présidé par le cinéaste palestinien Rashid Mashraoui.

Le cinéaste Mashraoui a affirmé avoir constaté que les longs métrages en compétition « étaient réellement des films à regarder, à discuter et à faire concurrence », ajoutant qu’ils se démarquent tous par « une valeur cinématographique exceptionnelle ».

De son coté, la président du jury de la catégorie des courts métrages, l’actrice libanaise Claudia Marshleyan, a souligné que l’évaluation de ces films était

« une tache très difficile » au vu de leur niveau, indiquant que les membres du jury ont découvert  » une importante part d’audace et d’aventure dans les différents sujets évoqués et traités ».

Elle a recommandé d’accorder plus d’importance aux courts métrages en matière de production et de projection et d’ajouter dans les prochaines éditions du festival d’autres distinctions pour cette catégorie de films.

Le président du jury de la plume d’or, consacrée à la meilleure critique d’un film cinématographique, M. Ali Abou Shadi, s’est félicité de l’institution de cette distinction dans le règlement du festival dans l’édition de cette années, affirmant qu’elle représente un encouragement et une valeur ajoutée pour la création dans ce domaine.

Le président du festival, M. Hamraoui Habib Chawki, a quant à lui saisi cette occasion pour annoncer que la tenue de la 4e édition du Festival international du film arabe se tiendra à Oran du 2 au 9 juillet 2009.

Il a souligné que le succès du festival de cette année a été consacré par l’engouement constaté chez le public lors des différentes projections des films.

Outre les projections des films (longs et courts métrages) en compétition, le 3 Festival international du film arabe a vu d’autres importants évènements consacrés au cinéma arabe.

Il s’agit d’une conférence sur  » le cinéma arabe, entre visions classiques et modernes  » qui a été présidée par le secrétaire d’Etat auprès du premier ministre, chargé de la Communication, M. Azzeddine Mihoubi, durant laquelle il a appelé à la création d’un fonds de soutien au cinéma arabe.

Des conférences de presse animées par l’actrice égyptienne Yousra, l’acteur syrien Djamel Souleymane et le réalisateur palestinien Rashid Mashraoui, ont marqué le festival ainsi que la projection du film  » L’anniversaire de Leila » et du documentaire  » Ana Ghaza  » (Je suis Ghaza) lors du programme  » Le cinéma de l’invité « , dédié à la Palestine.

Les lauréats des Ahaggar d’or du 3e Festival international du film arabe

ORAN – Le 3e Festival international du film arabe a été clôturé jeudi soir par une cérémonie de remise des Ahaggar d’or aux lauréats des films en compétition qui a vu la participation de 11 longs métrages et 15 courts métrages.

Voici les résultats : Catégorie des longs métrages :

# Ahaggar d’or du meilleur long métrage : »Khaltat Fawzia » de Magdi Ahmed Ali (Egypte)

# Ahaggar d’or de la meilleure réalisation : Noureddine Lakhmari pour « Casanegra  » (Maroc)

# Ahaggar d’or du meilleur rôle masculin : Hassane Kechache dans  » Ben Boulaïd  » (Algérie)

# Ahaggar d’or du meilleur rôle féminin : Ilham Chahine dans « Khaltat Fawzia » (Egypte)

# Ahaggar d’or du meilleur scénario :  » Les jours d’ennui  » (Syrie)

# Prix spécial du jury :  » Le sel de la mer  » d’Anne Marie Jacir (Palestine)

# Prix d’encouragement du jury :  » Cinecitta  » d’Ibrahim Lotfi (Tunisie)

# Catégorie des courts métrages :

# Ahaggar d’or du meilleur court métrage :  » Goulili  » (Dis moi) de Sabrina Draoui (Algérie)

# Prix spécial du jury : « Saât assari  » (En fin de journée) de Cherif El Bandari (Egypte)

# Prix d’encouragement :  » Vinyle  » de Ziad Chahoud (Liban)

# La plume d’or : Le critique Amir Lamri.

Hassane Kechache remporte l’ahaggar d’or du meilleur rôle masculin

Oran – L’acteur Hassane Kechache a remporté l’ahaggar d’or du meilleur rôle masculin du 3e Festival international du film arabe, pour son interprétation du rôle de l’héros de l’histoire national, le chahid Mustapha Ben Boulaïd, dans le film éponyme du cinéaste Ahmed Rachedi. « Cette distinction représente beaucoup pour moi et surtout pour ma carrière. Ma joie est indescriptible et je souhaite à chaque artiste de vivre ce genre de moments », a-t-il déclaré à la presse.

De son coté, le réalisateur Ahmed Rachedi a affirmé que « le comédien Hassane Kechache mérite énormément ce prix, car il interprété un rôle d’un grand personnage de l’histoire de l’Algérie et ce n’était pas une chose facile ».

Le film « Ben Boulaïd » faisait partie des 11 longs métrages en compétition dans le 3e Festival international du film arabe qu’a abrité Oran du 23 au 30 juillet.

Les longs métrages en compétitions étaient projetés dans la salle Essaâda, devant un public nombreux et un jury composé de personnalité de renom du 7e art arabe et présidé par le cinéaste palestinien Rashid Masharaoui.

[Aps 31/7/09]

Article précédentAu moins 18 tués dans des attentats anti-chiites dans Bagdad et ses environs
Article suivantSéparation