En pleine vague de froid, une partie de la France est privée du gaz algérien, dont les livraisons ont cessé depuis quelques jours. Selon le Directeur général de l’opérateur français GRTgaz (filiale d’Engie), Thierry Trouvé, cité par les médias français, « le Sud-Est de la France connaît une situation assez préoccupante causée par le quasi-arrêt des livraisons de gaz depuis l’Algérie ».

« Les livraisons au terminal de Fos-sur-Mer (près de Marseille) étaient d’environ 40 gigawatt-heure par jour, alors que la demande est de 70 GWh par jour durant cette période de l’année « , a déclaré aujourd’hui M.Trouvé, lors d’une conférence de presse sur la consommation de gaz en France, qui précise que de «nombreux bateaux de gaz naturel liquéfié auraient été annulés suite à des problèmes de production en Algérie qui reste l’un des principaux fournisseurs de la France ».

Du coté algérien, aucune autorité ne s’est prononcée sur la question. S’agit-il de problème lié aux conditions climatiques ? Aucune réponse n’est donnée. Pourtant, les responsables algériens ont promis que l’Algérie va augmenter ses livraisons en gaz en direction de l’Europe durant l’année en cours.

Essaïd Wakli

Article précédentRemaniement/ Malade, Bakhti Belaïd quitte le gouvernement
Article suivantArnaque/ Ces promoteurs véreux qui n’assurent pas leurs logements