Abandonnés à leur sort après avoir été expulsés et évacués de leurs logements situés dans un immeuble au 73, rue du Faubourg-Saint-Antoine, à Paris, une trentaine de chibanis, des retraités algériens, trouve enfin une main tendue. 

L’association Algériens des Deux Rives et leurs Amis (ADRA) a décidé, effectivement, de se mobiliser pour le relogement de ces 33 Chibanis, mis à la rue le 19 février dernier à la suite d’un arrêté de la préfecture de police de Paris. Et pour ce faire, l’association ADRA organise le 11 juillet prochain un ftour caritatif qui permettra de récolter les fonds nécessaires pour cette opération de relogement.

« Le but  premier est d’aider ces personnes qui vivent dans des conditions révoltantes depuis bien trop longtemps sans que personne ne les aide. Ces Chibanis vivent encore dans des foyers Adoma, ex-société nationale de construction de logements pour les travailleurs », indique ADRA dans un communiqué parvenu à notre Rédaction.  D’après la même source, le dîner qui aura lieu le 11 Juillet prochain « sera payant et collecteur pour financer les besoins des Chibanis au sein de leur foyer ». Ainsi, « l’achat d’une place ouvre droit à l’édition d’un reçu fiscal. Le prix du billet est de 120 €, il revient à 40 € après déduction fiscale », nous explique ADRA. Soulignons enfin que ce ftour  se déroulera à l’adresse suivante : Salons de la Boëtie, 61, rue de la Boëtie. 75008 Paris