Publicité
Accueil Algérie Eco-Business Fuite de capitaux/ En 10 ans, l’Algérie a perdu plus de 15...

Fuite de capitaux/ En 10 ans, l’Algérie a perdu plus de 15 milliards de dollars

0
Publicité

C’est mirobolant ! Plus de 15 milliards de dollars ont quitté illicitement l’Algérie entre 2003 et 2012. Ces capitaux évadés ne peuvent plus être récupérés. Ils représentent une énorme manne financière qui aurait pu contribuer au développement de plusieurs régions de notre pays. Ces milliards proviennent essentiellement de la corruption, de l’évasion fiscale, de la contrebande et des réseaux du crime organisé.  

15 milliards de dollars perdus pour l’Algérie en 10 ans. C’est le chiffre avancé par le très sérieux Global Financial Integrity (GFI). Cette organisation non gouvernementale sise à Washington, qui œuvre à la promotion des politiques visant à freiner les mouvements transfrontaliers de capitaux illicites, a classé l’Algérie parmi les 60 pays les plus touchés par la fuite de capitaux illicites dans le monde.

Publicité

Notre pays se retrouve, en effet, au 58e rang. Ces données n’étonnent pas les observateurs algériens qui dénoncent depuis des années la pratique de la surfacturation dans les importations massives du pays. Les fausses déclarations bancaires et douanières réalisées par des opérateurs fictifs ont permis à ces réseaux de transférer illicitement des sommes faramineuses vers des paradis fiscaux, tels Hong Kong ou Dubaï.

Il aura fallu attendre le choc pétrolier pour que les autorités algériennes revoient leurs mesures à l’encontre des barons de l’import. Un durcissement de la législation a été décidé et des licences d’importations seront imposées prochainement par le ministère du Commerce.

Ces mesures visent la rationalisation des importations et le ralentissement des fuites des capitaux.

Publicité