guantanamo-0Le gouvernement américain veut traduire devant un tribunal de droit commun un Afghan, Mohammed Jawad, arrêté alors qu’il était mineur, faisant de lui le deuxième prisonnier de Guantanamo jugé sur le sol américain, selon des documents de justice rendus publics vendredi.

Arrêté en 2002 pour avoir lancé en Afghanistan une grenade sur un convoi américain, le jeune homme avait alors 16 ou 17 ans selon le Pentagone, mais seulement 12 selon le gouvernement afghan et ses avocats.

« A la lumière des nombreux témoignages visuels qui n’étaient pas jusqu’ici disponibles – dont des entretiens filmés – ainsi que des déclarations de tierces personnes », le ministre de la Justice a décidé que l’action en justice se poursuivrait au pénal, explique l’administration à la juge fédérale Ellen Huvelle, chargée du dossier de Mohammed Jawad dans le cadre d’une procédure civile distincte.

Il précise néanmoins que le transfèrement du prisonnier sur le sol américain ne se fera pas dans l’immédiat, en raison notamment de l’interdiction qui en a été faite au gouvernement par le Congrès en juin.

Photo Peter Muhly

Article précédentAlgérie : Cevital participe à un projet solaire pour alimenter l'Europe
Article suivantChampionnats d'Afrique : 4 boxeurs algériens en finales