Hamadache se réjouit/ »Nous avons vaincu les ennemis de Dieu »

0
Advertisement

Le Cheikh Abdelfatah Hamadache Zeraoui, chef du parti salafiste non agréé, le Front de la Sahwa Islamique algérien, a exprimé sa joie et sa satisfaction à la suite du verdict prononcé mardi par la Cour d’appel d’Oran laquelle a annulé la condamnation à six mois de prison dont trois mois fermes et à 50 000 dinars d’amende dont avait fait l’objet le prédicateur salafiste au mois de mars dernier  lors du procès en première instance l’opposant au journaliste Kamel Daoud

« Nous avons vaincu les ennemis de Dieu. Nous vaincu les ennemis du Coran. Allahou Okbar, Allahou Okbar », a noté le prédicateur salafiste sur sa page Facebook.   Cheikh Hamadache a indiqué également qu’il continuera à s’en prendre à ceux et celles qui oseront « se moquer du Coran et de nos valeurs sacrées ». Rappelons que le journaliste et écrivain Kamel Daoud a fait l’objet d’une fatwa de la part d’Abdelfattah Hamadache, en décembre 2014, ordonnant sa mise à mort en se  référant à la règle religieuse dite du «houdoud» pour avoir, selon le prédicateur extrémiste, «mené une guerre contre Allah, son prophète, le Coran et les valeurs sacrées de l’Islam».

Article précédentSelon la Banque Mondiale/ L’Economie algérienne progressera de 3,4% en 2016
Article suivantLorsque des entrepreneurs algériens s’allient et s’unissent pour gagner des marchés à l’export