Depuis le début de l’année le prix des importations a légèrement augmenté, en revanche le nombre d’importations reste en baisse. Le montant total des transactions s’établissant à 786,7 milliards de dinars.

Les biens de consommation ont subi la plus grosse hausse de prix à l'importation/ DR

« L’indice des prix à l’importation de marchandises de l’Algérie s’est établi au 1er trimestre 2012 (janvier et février) en hausse de 1,3% par rapport à la même période en 2011, malgré une baisse de 7,2% du volume des importations par rapport au 4ème semestre 2011», indique l’Office national des statistiques (ONS) via l’APS.

Cette hausse des prix à l’importation a concerné plusieurs groupes de produits. Les pourcentages entre parenthèses représentent les hausses par rapport à 2011.

-biens de consommation : 20,7%, (+44,7%)
-matières premières, énergie et lubrifiants : 5,7%, (+21%)
-produits alimentaires, boissons et tabacs : 1% (+ 33,7%)
-équipements agricoles : 11%
-demi-produits : 8,7%
– produits bruts : 41%,
-équipements industriels 13,4%

Ces importations ont totalisé 836,3 milliards DA. En 2011, les transactions se sont fixées à 786,7 milliards de DA.

« L’Algérie a enregistré un excédent commercial de 17,45 milliards de dollars durant les 7 premiers mois 2012, contre 13,95 milliards de dollars durant la même période en 2011, soit une hausse de plus de 25%». Concernant les exportations, elles ont atteint « 44 milliards de dollars, contre 42,42 milliards de dollars au cours de la même période en 2011, soit une hausse de 4,57% », précise l’ONS. Enfin, les importations se sont établies à 26,91 milliards de dollars, contre 28,46 milliards de dollars au cours de la même période en 2011 (-5,46%).»

Achour Ben Saci

Article précédent6 médailles pour l’Algérie aux jeux paralympiques 2012
Article suivantSellal annonce l’arrivée de 15 nouveaux exploitants d’eau minérale