L’ex-officier du DRS et actuel activiste politique Hichem Aboud a présenté de plates excuses au conseiller et frère du président de la République, Saïd Bouteflika. Pour le propriétaire du quotidien interdit de parution Mon Journal, Saïd Bouteflika a fait preuve de…sagesse et de courtoisie.   

Hichem Aboud a tenu, hier, lors d’une intervention sur la chaîne de télévision privée Al Magharibia, à faire son mea culpa au frère du président qui, selon lui, «a su s’élever au-dessus de leurs divergences politiques» en l’appelant pour prendre de ses nouvelles à trois reprises.

Hichem Aboud a souligné le fait que le frère cadet du président lui a passé un appel téléphonique pour lui présenter ses condoléances après le décès de sa mère et l’a également appelé à deux reprises pour demander de ses nouvelles quand il était hospitalisé alors que la totalité de la classe politique s’est abstenue de faire un tel geste.

Pour fermer la parenthèse, Aboud a présenté des excuses à Saïd Bouteflika en priant ce dernier de les agréer si des dépassements ont pu quelquefois être commis à son encontre.

M. M.    

Article précédentEquipe nationale/ Alain Perrin candidat au poste de sélectionneur
Article suivantVidéo. Suite aux déclatations de Saâdani / Haddad assure que le FCE ne s’engagera pas sur le terrain politique