Histoire/ Des intellectuels réclament la vérité sur la mort de Maurice Audin

0
Advertisement

A peine installé dans ses fonctions, le président français, Emmanuel Macron, est rattrapé par le passé colonial de son pays. Un groupe de journalistes et d’intellectuels ont en effet publié, sur le site d’information Mediapart, une lettre dans laquelle ils demandent au chef de l’Etat de faire toute la lumière sur l’assassinat du militant communiste Maurice Audin.

«Nous pensons qu’à l’occasion de ce triste soixantième anniversaire, la vérité historique relative à cet assassinat doit enfin être connue. Le 5 mai, devant la rédaction de Mediapart, vous avez déclaré : «De fait, je prendrai des actes forts sur cette période de notre histoire», écrivent les intellectuels, parmi lesquels les historiens Gilles Manceron, Benjamin Stora, Alain Ruscio et Raphaëlle Branche. «Nous pensons donc qu’à cette occasion, en recevant Josette Audin ou en vous exprimant lors des commémorations qui auront lieu à cette occasion, vous pourriez ainsi concrétiser cet engagement», écrivent encore les signataires.

Les signataires, une quarantaine, indiquent également que « 60 ans après, il est temps que sa veuve, Josette Audin, à qui les pouvoirs politiques français successifs ont menti tout en entravant délibérément le travail de la Justice, connaisse enfin la vérité ».

Jeune mathématicien de 25 ans, Maurice Audin a été arrêté, en 1957 à Alger. Il décéda, en juin de la même année, dans des conditions non encore élucidées. Son corps n’a jamais été retrouvé. Sa veuve, Josette Audin, n’a jamais cessé de réclamer la vérité. Elle ne l’a évidemment pas encore trouvée auprès des présidents français successifs qui l’ont tous reçue à l’Elysée.

Rania Aghiles

Article précédentTéléphones et tablettes/ Le gouvernement souhaite réduire les importations
Article suivantPremier couac dans le gouvernement Tebboune/ Le ministre du Tourisme démis de ses fonctions