emaarC’est officiel. L’émirati Emaar quitte l’Algérie et ferme son bureau de représentation à Alger. C’est l’opérateur lui-même qu’il a annoncé, hier, à partir de Dubaï évoquant «l’absence de progrès» sur ses projets en Algérie.

«Les plans ont été soumis aux autorités (algériennes) pour l’approbation nécessaire», déclare Emaar ajoutant qu’ »en raison d’une absence de progrès indépendante de notre volonté, le bureau mis en place pour conduire ces projets (en Algérie) a été fermé».

En Mars 2008, Emaar et le gouvernement algérien avaient signé un protocole d’accord sur le développement de projets immobiliers pour un coût global de 20 milliards de dollars. Rappelons qu’Emaar, qui a construit la plus haute tour du monde à Dubaï, a été durement touché par la crise économique. Le Groupe émirati n’a pas précisé si tous ses projets en Algérie ont été abandonnés. Il s’est contenté de déclaré qu’il était «ouvert à des investissements dans le pays, conformément à sa stratégie à long terme».

N.A.

Article précédentAlgérie. 25 harraga arrêtés à Annaba
Article suivantTizi Ouzou.Trois terroristes abattus à Bouzeguene